Nounou pour moi c'est fini

Publié le

c'est un metier passionnant mais c'est une lourde responsabilite

lorsque les specialistes m'ont dit que mon metier ne collait pas à ma maladie j'ai refuse l'evidence

au bout de 18 mois, lorsque j'en parle, je pleure encore un peu

ces enfants m'ont tellement apportes en rire, joie, emotion, que d'en parler maintenant me fait trembler

je suis tellement en colere, c'etait mon metier ,mon devoir, ma passion

cette petite fille qu'on m'a amene à 2 mois, maintenant elle a 8 abs et c'est un bonheur de la voir grandir et lorsqu'elle m'appelle nounou mon coeur explose de joie

dans ma commune j'ai aussi ces petits bouts que je croise

c'est dur car je suis avec ma canne, mais je la cache

bref cette SEP m'a prive de mon metier

et meme si je garde pleins de souvenirs, je garderai cette amertume et ce gout d'inacheve

un nouveau metier m'attend

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article