Première séance de micro kinésithérapie

Publié le par Audrey

A mon arrivée dans le cabinet la kine me demande ce qui m'embete et me gêne le plus au jour d’aujourd’hui

Je lui répond en premier mes douleurs quotidiennes dans les jambes et la hanche gauche douloureuse à chaque fois que je pose le pied

Elle me touche quelques points de mon corps ou les effleure

Ça ne fait pas mal, c’est même curieux

Puis avant de me dire ce qu’elle va faire, elle me parle de moi

Pour elle, je suis quelqu’un qui m’exprime beaucoup avec mon corps

J’aime m'appreter, me maquiller me faire belle, me servir de mon corps pour m’exprimer comme le fait de dire beaucoup, danser, parler etc etc…

À ce moment là je l’écoutai et mes larmes coulaient sans s’arrêter

Elle me dit que je suis quelqu’un de très voir trop perfectionniste

Je veux tellement que ce soit bien fait que si un petit caillou vient bloquer le mécanisme je stoppe tout

Par exemple j’ai arrêté de travailler en août lorsque mes soucis urologiques sont arrives.

C’était en sorte faire disparaître mon travail car je ne pouvais pas être irréprochable dans mon métier à cause de ma pathologie

Elle pense que j’ai été ma!heureuse il y a pas mal d’années comme dans mon enfance ( moi ne sais que c l’inceste que j’ai subit mais je ne lui dis pas) et que cette situation se répète

En stoppant mon métier que j’aime, plus ma maladie,plus nos soucis financiers plus le divorce de mes parents plus ‘la perte d’emploi de mon ‘mari et le fait qu’il ne trouve pas sa formation bref!!! Ma tête est en boucle et je rumine nuit et jour tous ces soucis

L’énergie que l’on a tous et qui circule dans notre corps s’est bloqué chez moi

De l’énergie j’en ai , beaucoup même mais elle est comme une soupape

Elle est enfouie et je m’empêche de la faire ressortir sauf qu’à un moment si je n évacué pas fête energfieje vais imploser et donc craquer

Lorsque l’on vit un échec, un soucis,qu’il soit petit ou gros, notre mental est là pour que l’on l’évacue une fois analysée

Mais moi il faut imaginer que mon corps est une grande pièce et dans cette pièce il y a plein de tapis et mes problèmes je les met tous sous des tapis, je ne les evacue pas jusqu’au jour où les tapis ne suffiront plus

Son role est d’activer la boite à outil que nous avons tous afin d’évacuer le surplus de tension que j’ai

Je dois faire face à moi et me dire

Oui Audrey tu as du mal à danser mais tu peux faire autre chose

Oui Audrey tu boites mais tu peux compenser par autre chose

Oui Audrey tu as du mal dans ton metier mais tu peux te reconvertir etc etc

Pour elle, je suis deux Audrey, l’une en face de l’autre et chaque Audrey est dure avec l autre

Je suis trop dure avec moi même

Je ne me permet pas la moindre faiblesse normalement donc c comme si j’étais sur un cheval qui rue

Je dois essayer de tenir sur la selle sans tomber

Je dois relâcher la pression et accepter que je sois faillible , ni parfaite

J’ai le droit de dire que je suis faible

Pour elle je suis complètement perdue dans un corps qui ne m’appartient plus et je dois reprendre les rennes de ma vie

Je dois trouver une activité qui s’épanouira

Peut être qqchose que je n’ai pas osé faire par le passe ou qqchose que j’aime faire ou qqchose que ne n’ai jamais encore pense

C un travail sur moi même

Entre les deux Audrey !!!!

E!le est convaincue que des choses nouvelles arriveront d’ici qques temps

Peutbere une semaine un mois ou p!uskeurs mois

Lorsque elle a mis ses mains sur mon epaule et mon cou,elle m’a dit que sur une échelle de 1 à 10 1 étant le score le plus bas d’une personne bloquée énergiquement et 10 une personne avec une énergie qui circule au top, ben j’étais à 0!!!

Donc je ne peux être que en bénéfice sur cette première séance.

Je termine ce premier acte de micro kinésithérapie

Des demain je m'offre un cahier pour écrire ce que je ressent au niveau corps et tête

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article